Ascension spirituelle autre site : www.terrenouvelle-ecovillages.be

L'Etre, le mental et les émotions

Comment connecter notre être essentiel : l'Etre ? Autrement dit comment prendre conscience que notre mental n'est pas notre Etre? La respiration, le Souffle conscient nous permet de rencontrer qui nous sommes vraiment. Dieu n'a-t-il pas soufflé sur la statuette d'argile d'Adam pour lui donner vie..., comme s'il faisait pénétrer l'âme (intermédiaire entre l'Esprit et le corps), l'Etre dans le corps : au sein même de la cellule du corps. Depuis toujours, je suis persuadée que l'on ne doit pas séparer le psychisme du corps et encore moins le spirituel.

Notre mental et notre émotionnel, comme notre corps physique, font partie de notre personnalité, caractéristique de ce que nous sommes dans cette vie sur terre, cette incarnation présente, c'est à dire notre être existentiel. Notre mental comprend toutes nos pensées y compris celles qui tournent en rond (le cinéma mental de nos ruminations), et allié à nos émotions provoquent nos comportements le plus souvent réactifs (attaque-défense). Chacun possède son propre mental et la première chose à savoir est : "Quel est mon mental?" Quand vous savez quel est votre mental, il ne s'agit pas de l'éliminer mais de le mettre à votre service et ne plus vous laisser dominer par lui. Pour connaître votre mental, il suffit de connaître dans quelle signe et dans quelle maison se situe votre lune (données astrologiques se trouvant sur votre carte du ciel). F. De Kock a décrit dans son livre "le Livre de L'Etre", les douze fonctionnements du mental. Le mental a horreur de l'inconnu, de l'imprévisible : il va comparer, juger (et donc culpabilité) et se justifier.

« La pierre n’a point d’espoir d’être autre chose qu’une pierre. Mais, de collaborer, elle s’assemble et devient temple. » St Exupéry : Ne te sous-estime pas en te comparant aux autres car c’est précisément parce que nous sommes tous différents que nous sommes tous uniques… Ne fixe pas les buts en fonction des autres, car toi seul sais ce qui est bon pour toi. La nature de chaque incarnation est unique : chacun a sa propre tâche à accomplir et adopte les moyens appropriés pour élever l’humanité

Tout Etre, tout Esprit descend dans sa vibration énergétique pour prendre corps (s'incarner) dans le ventre d'une femme. Toute cette densité acquise est le Principe Féminin. Il s'agit bien d'une limitation, d'une restriction de quelque chose d'illimité qu'est l'Esprit et qui est le Principe Masculin.

 

Le Principe Féminin et le Principe Masculin

De l’air du ciel à la densité de la terre, du passage du Principe Masculin vers le Principe féminin.

La femme détient l’espace : La nature essentielle de la femme est reliée au Principe Féminin : ce qui est limité, définissable, connu, conscient, matériel, incarné, imparfait, concret, réalité, tout le mental… Elle est plus organisée, elle a la notion de l’ordre. Les femmes Savent la terre : terre ronde, nourricière, accueillante… La femme détient elle, la conscience : ce qui est conscient est défini, connu, déterminé par les 5 sens : le sensoriel. La terre délimite, structure et donc sépare.

L’homme est le détenteur du temps : La nature essentielle de l’homme est reliée au Principe Masculin : LE UN, le tout, la perfection : il Sait l’éternité : la ligne du temps, l'inconnu, l'inconscient, l'extrasensoriel, l’avant et l’après incarnation et donc le domaine de l'Esprit, de l'Ame, de l'Amour. Il va se réaliser dans son projet (nous sommes bien dans le domaine du concept, des idées) s'il rencontre le Féminin car la décision est un projet pénétrant.

L'union des deux Principes : le linéaire (Masculin) pénètre le rond (Féminin), l’espace reçoit… LA SPIRALE

La sécurité n’est pas dans l’essence de l’homme. Lui, il emmène l'enfant faire des expériences, il va l'amener vers l'inconnu, voir le monde avec d'autres yeux que ceux de sa mère, lui apprendre à prendre des risques. La femme (mère) donne la sécurité de la vie.

Le son est au Principe Masculin ce que la voix est au principe Féminin..... L'air (insaisissable, illimité) est au Masculin ce que la terre (saisissable, limité) est au Féminin. Le souffle est au Masculin ce que la respiration est au Féminin....
Si vous vous abandonnez à la toute puissance divine (l'Esprit) qui est en vous (le Principe Masculin), alors votre créativité sera sans limite.
Quel aveuglement que de chercher dehors ce qui est dedans. Essayons ensemble de ne plus penser à la réussite mais simplement au voyage, laissant le fruit mûrir à son rythme. Que tout, dans votre vie, jusqu'au geste le plus anodin, devienne mélodieux.


L'exercice physique :

Un peu d'exercices physiques permet à l'énergie de circuler librement dans tout le corps à une époque où la sédentarité est de mise et où le corps présente à beaucoup d'endroits des noeuds de tension, de crispations et de douleurs. Qui ne prend pas sa voiture pour aller faire une course à 500 mètres ? Faites un peu d'exercices, ce que vous voulez et surtout ce qui vous fait plaisir. Un corps où l'énergie circule plus librement : après un petit effort physique, vous sentez tout votre corps plus chaud, ce qui est déjà le signe d'une meilleure circulation dans TOUT votre corps. Après même un petit exercice physique, vos mains et vos pieds ne sont déjà plus froids. Le même résultat est obtenu à partir d'une respiration plus ample et plus rapide. J'apprécie les mouvements de yoga car ils sont lents, nous permettent de bien étirer tout le corps. Les exercices de gym avec ou sans musique nous maintiennent dans la vitesse, le stress. Aller à la rencontre de son Etre nécessite de rentrer en soi, de se sentir et un silence extérieur est nécessaire : "Il faut que quelque chose se taise pour que quelque chose soit entendu".

 

La concentration ou la Présence

Chacun peut faire de la gym tout en pensant à ce qu'il va faire après, demain ou ce qu'il a fait hier.... : nous rencontrons là un piège du mental qui lui ne vit que dans le passé ou dans le futur. La Vie, la Présence à l'Etre ne se fait que dans le moment présent. Quand l'énergie circule plus librement dans votre corps, vous pouvez vous mettre en position assise correcte pour respirer. La respiration est un outil tout simple, à la portée de tous et nous permet de nous recentrer sur nous-mêmes . Elle permet de nous couper de notre cinéma mental ou pensées parasites qui n'aboutissent jamais à un projet, une action, une réalisation concrète. Etre dans la Présence, c'est sentir votre Etre : observez-vous en train de penser, d'avoir une émotion, ou en train de réagir. En observant, vous êtes le témoin de votre mental et donc de votre personnalité. Celui qui observe est votre Etre. Au début la difficulté est de rester dans l'observateur et ne pas de nouveau s'identifier au mental.

 

La respiration consciente

Pour avoir le repos du corps, nous le relâchons en arrêtant tout mouvement, tout travail. Curieusement, pour relâcher le mental, arrêter le ciméma qui tourne en rond, il est nécessaire de le faire travailler : l'outil nécessaire est la concentration (qui est la base de toute méditation). Si vous passez l'aspirateur, ou conduisez votre véhicule, vous pouvez continuer à ruminer car ces activités ont été reléguées au second plan (cerveau automatique). Par contre si vous apprenez à conduire, vous ne pensez qu'à cela !!!! Quoi de plus merveilleux, à portée de main et en plus qui va nous recentrer sur nous-mêmes que de nous concentrer sur notre respiration ? Surtout ne respirez pas, laissez-vous respirer : observez, sans plus, où se situe votre respiration, son amplitude, sa fréquence. Puis petit à petit observez-vous en train de respirer et là vous êtes dans la Présence de l'Etre!! En yoga, il est dit :"place tes yeux en arrière de ta tête" : cet espace ainsi créé permet de séparer l'Etre (essentiel) du moi (existentiel).

La seule chose importante pour respirer convenablement est d'avoir une position correcte assise : celle qui respecte les trois courbures de la colonne vertébrale. Si vous êtes raides des jambes, asseyez-vous sur une chaise, les pieds à plat sur le sol. Au sol, vous pouvez vous asseoir au bord d'un coussin... La respiration fait partie intégrante du yoga, elle en est la trame que ce soit dans les exercices ou dans les exercices purement de respiration ou de méditation.

 

L'éveil

Quel aveuglement que de chercher dehors ce qui est dedans. Quand vous ruminez ou êtes débordé par vos émotions, observez-vous sans plus : n'essayez surtout pas d'arrêter, ni de vous juger. Vous serez surpris que quand vous ne vous identifiez plus à vos pensées ou émotions, ces mêmes pensées et émotions perdent de l'énergie et.... s'arrêtent : il se crée une sorte de vide, de silence qui peut faire peur car il n'y a plus rien que votre Etre dans une sérénité extraordinaire. C'est cela "être éveillé", "illuminé" : c'est la vraie nature de votre Etre : la Surconscience qui est le fait d'être centré dans un temps sprirale.

"Il y a le silence de la mort, où plus rien ne bouge, et il y a le silence de la vie où plus rien n'arrête le mouvement de la transformation". Durckheim.

Alors vous prenez conscience de l'illusion du moi (corps, menta et émotionsl), que la vie n'est qu'un jeu un peu comme des dominos alignés qui tombent les uns après les autres dès que l'on a fait tomber le premier et que cette vie (incarnation) n'étant que la suite des autres vies....

LA VIE, elle se joue dans le moment, l'instant présent qui devient éternel (l'imparmanence des boudhistes). Etre dans la Présence, connecté à son Etre permet de ne plus "subir" le jeu de la vie mais au contraire de vivre sa liberté dans l'instant présent.

« Ne pas avoir le temps de méditer, c’est n’avoir pas le temps de regarder son chemin.» A. Serillanges

 

Ne vous découragez pas car il suffit d'être dans l’intention car se diriger vers ce à quoi l’on croit suffit pour permettre à l’œuvre de se réaliser....

L’expérience instruit plus sûrement que le conseil.

Les auras ne sont pas les corps

Les Rayons